Les Nations noires comptent : Appel à véritablement faire écho à la voix du peuple haïtien

Voix haïtiennes de la résistance contre l'impérialisme: Haïti continue de vivre et de respirer en tant que nation. Les voix haïtiennes continuent de s'élever sur l'île d'Haïti et dans le monde pour confirmer qu'elles existent et, en effet, comptent toujours.

Kreyòl Ayisyen English

Nous devons entendre et faire écho aux voix réelles des haïtiennes et haïtiens provenant des mouvements de femmes, de la classe ouvrière, des syndicats, des organisations étudiantes et paysannes.

Haïti continue de vivre et de respirer en tant que nation malgré la destruction de l’État haïtien par les oligarques locaux et les impérialistes des États-Unis, du Canada et de la France.

Le déni du droit des Haïtiens à exister en tant que nation se reflète souvent dans les médias traditionnels et même dans certains médias alternatifs par une tendance à ignorer ce que les Haïtiens ont à dire lorsqu’ils font partie d’entités politiques ou de mouvements sociaux organisés. Cela est conforme à la croyance raciste selon laquelle les Haïtiens ne peuvent pas se gouverner eux-mêmes et ont besoin de sauveurs blancs pour réparer leur nation, pour choisir leurs dirigeants… pour parler en leur nom au Conseil de sécurité de l’ONU.

Cependant, les voix haïtiennes continuent de s’élever sur l’île d’Haïti et dans le monde pour confirmer qu’elles existent et, en effet, comptent toujours.

Nul ne peut être considéré comme un ami, un allié, un « expert » ou simplement un reporter objectif de la lutte du peuple haïtien s’il est incapable d’entendre et de faire écho aux voix réelles des Haïtiens dans le mouvement des femmes, dans la classe ouvrière, dans les syndicats, dans les organisations étudiantes et dans les organisations paysannes.

Au cours des dernières décennies, les membres et alliés de Solidarité Québec Haïti ont engagées des discussions constantes et continues avec les gens sur le terrain en Haïti. Nous avons documenté et/ou partagé ce qu’ils ont exprimé dans leurs propres mots sur les réseaux sociaux, les e-mails, les podcasts, les vidéoconférences et les conversations WhatsApp.

En mars 2021, à l’invitation de nos camarades basés aux États-Unis à la tête du Komite Mobilizasyon Kont Diktati an Ayiti (KOMOKODA), nous avons rejoint le mouvement mondial de solidarité avec Haïti « Leve Kanpe Pou Ayiti ».

Les membres de SQH participent activement à l’initiative de l’assemblée populaire basée à Montréal pour défendre la souveraineté d’Haïti. Conformément à leur stratégie commune de faire écho aux voix haïtiennes de la résistance contre l’impérialisme qui sont basées sur l’île et dans le monde, les assemblées populaires de Montréal et SQH accueillent régulièrement des invités de passage, dont, jusqu’à présent : Sabine Lamour (activiste féministe haïtienne), Marc-Arthur Fils -Aimé (Rasin Kan pèp la) et Fritz Jean (Montana Accord).

Les membres de SQH ont accueilli l’accord du Montana avec des réserves et l’ont également critiqué. Nos attentes envers les signataires de l’accord du Montana concernent leur capacité de faire plus pour se connecter avec les masses en lutte qui sont privées de leurs droits fondamentaux dans l’actuelle Haïti contrôlée par l’impérialisme. Nous avons également anticipé et reconnu que les forces impérialistes allaient travailler dur pour saper et éventuellement faire dérailler l’Accord de Montana afin de continuer à monopoliser l’ensemble du champ politique en Haïti.

SQH note également que la soi-disant «violence des gangs en Haïti» est alimentée par des armes provenant principalement des États-Unis, via des ports contrôlés par les tristement célèbres familles de seigneurs de guerre blancs, enrichis aux dépends du peuple d’Haïti et protégés par les États-Unis.

Sans réserve, SQH soutient le droit absolu du peuple haïtien et sa résolution à se défendre par tous les moyens nécessaires.

SQH ne suit pas le train de ceux qui s’efforcent désespérément de peindre des uniformes révolutionnaires à des vengeurs solitaires ou à des justiciers voyous que le peuple haïtien identifie depuis longtemps comme des criminels alliés du PHTK (seigneurs de guerre blancs et impérialistes).

Exception faite des criminels et des politiciens corrompus liés au PHTK et leurs maîtres impérialistes, SQH est intéressée à entendre les militants et les dirigeants politiques de tous les mouvements sociaux en Haïti. Nous pensons qu’il appartient au peuple haïtien de choisir ses propres dirigeants.

La campagne de désinformation sur Haïti est adaptée aux récits de droite comme de gauche. Ceux qui soutiennent vraiment la libération d’Haïti doivent se baser sur de véritables faits pour guider leur positionnement et éviter de créer des héros et des méchants en fonction du récit fabriqué à l’étranger qu’ils jugent le plus attrayant.

Un manifestant, en marge des événements à Port-au- Prince marquant le 215e anniversaire de l'indépendance et de la Bataille de Vertières, tient une pancarte sur laquelle on peut lire en créole, "Vive la Révolution", alors que le peuple haïtien exige de savoir comment les fonds de Petro Caribe ont été utilisés par les administrations actuelles et passées./ Haïti, dimanche 18 novembre 2018 (Dieu Nalio Chery / THE ASSOCIATED PRESS).

N.B. En 2021, le photo-journaliste Dieu Nalio Chery a été contraint de quitter Haïti sous la pression des menaces des gangs du G9 associés au PHTK.
Un manifestant, en marge des événements à Port-au- Prince marquant le 215e anniversaire de l’indépendance et de la Bataille de Vertières, tient une pancarte sur laquelle on peut lire en créole, «Vive la Révolution», alors que le peuple haïtien exige de savoir comment les fonds de Petro Caribe ont été utilisés par les administrations actuelles et passées./ Haïti, dimanche 18 novembre 2018 / (Dieu Nalio Chery / THE ASSOCIATED PRESS).
N.B. En 2021, le photo-journaliste Dieu Nalio Chery a été contraint de quitter Haïti sous la pression des menaces des gangs du G9 associés au PHTK.

Aujourd’hui, il est à la fois urgent et nécessaire qu’au niveau géopolitique, les individus, les organisations et les nations répondent à l’appel visant à montrer le respect dû au peuple haïtien.

L’ingérence étrangère a été et reste la principale source persistante de crimes violents liés aux troubles politiques dans la société haïtienne. Le peuple haïtien a toujours parlé et parle pour lui-même, haut et fort. Si vous vous identifiez comme un allié du peuple haïtien, vous devez, au minimum, bien écouter et bien entendre sa véritable voix !

#LesNationsNoiresComptent #BlackNationhoodMatters #AyitiGranmoun
Solidarité Québec-Haïti
Facebook & Twitter : Solidarité Québec-Haïti
Courriel : solidaritekebekayiti@gmail.com

skayiti

° Solidarite Québec-Haiti se yon espas solidarite ak pèp Ayisyen an nan lit san pran souf pou granmounite li ak chèfmèt-chèfmetrès tèt li. | ° Solidarité Québec-Haiti est un espace de solidarité avec le peuple haïtien dans sa lutte continue pour sa souveraineté et son autodétermination. | ° Solidarité Québec-Haiti is a space of solidarity with the people of Haiti in their ongoing fight for their sovereignty and self-determination.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.